L'ACUFC et la justice

Un consensus se dessine au Canada sur la nécessité d’un changement véritable pour améliorer l’accès à la justice. Si l’accès à la justice constitue un enjeu pour l’ensemble des justiciables, l’accès à la justice en français constitue un défi supplémentaire pour les communautés minoritaires francophones. L’accès à la justice pour un justiciable vivant dans une communauté linguistique minoritaire s’entend d’un accès égal à tous égards à celui dont jouit un individu issu de la majorité linguistique, c’est-à-dire en temps opportun, au même coût et de même qualité.

Au courant des années, de nombreuses études ont démontré les besoins en développement d’outils, en formation juridique en français et en formation en français juridique.