À la découverte du parlement européen

3 Octobre 2013

Du 4 au 11 aout dernier, une délégation du Campus Saint-Jean, composée de Sophie Bergeron, Colin Champagne, Samuel Gagnon et Audrey LaBrie, s’est retrouvée à Rome afin de participer à la Simulation du Parlement européen Canada-Québec-Europe (SPECQUE). L’évènement rassemblait 200 jeunes en provenance d’universités européennes et canadiennes.

Pour les nouveaux participants du Canada, la SPECQUE est l’occasion de démystifier le système parlementaire européen en jouant le rôle d’eurodéputés. Chaque participant était affecté à un parti politique et à une commission. Ils ont eu la chance de débattre des sujets tels que l’intégration des Balkans occidentaux à l’Union européenne et le traitement des demandes de protections internationales à l’intérieur de l’Union.

Colin Champagne, chef de la délégation albertaine, fait remarquer qu’il est « difficile de préparer un groupe à une simulation parlementaire qui ne suit pas le modèle canadien, surtout lorsqu’on reçoit des compressions budgétaires ».

En effet, seuls l’Association des universitaires de la Faculté Saint-Jean (AUFSJ) et le Club Jean-Patoine ont offert des contributions financières à la délégation franco-albertaine.

Cette édition de la SPECQUE avait la plus grande participation de l’Ouest canadien jusqu’à présent. L’édition précédente comptait six jeunes de l’Ouest comparativement à dix jeunes cette année. « Les délégations de l’Ouest canadien se connaissaient déjà bien grâce au Parlement franco-canadien du Nord et de l’Ouest (PFCNO), cela nous a permis d’apporter une touche spéciale », ajoute Samuel Gagnon, participant.

La délégation albertaine souhaite remercier la professeure Anne Boerger, le Club Jean-Patoine et l’AUFSJ.

Source : le Campus Saint-Jean, Université de l'Alberta