À vos moteurs, partez! Des étudiants en génie de l'Université d'Ottawa en lice pour un grand prix de 100 000 euros

16 Octobre 2014

Cinq étudiants en génie de l’Université d’Ottawa sont à Paris cette semaine, où ils présenteront un système d’entraînement pour voiture hybride-électrique qui pourrait révolutionner l’industrie automobile d’ici 2030.

L’équipe dirigée par le professeur Riadh Habash de la Faculté de génie est l’une des sept finalistes sélectionnées parmi plus de 500 équipes de 455 universités d’un peu partout au concours international Valeo Innovation Challenge.

Si l’équipe gagne le concours avec son prototype de système d’entraînement haute performance, elle remportera la coquette somme de 100 000 euros (141 000 $).

ValeoGroup

L’équipe de l’Université a développé sa version du système hybride, alimenté par un moteur électrique à induction à faible coût, au Centre Brunsfield de projets et d’entrepreneuriat étudiants en génie. Le chef d’équipe Eric Vierich et ses coéquipiers Cedric Eveleigh, Jeremie Gratton, Mitchell Geis et Francis Lefebvre ont été l’une des 20 équipes à recevoir 5 000 euros (7 000 $) pour participer à la phase 2 du concours. En ce moment, ils sont à Paris, à titre de finalistes pour le grand prix.

Selon le professeur Habash, titulaire de la Chaire de recherche McLaughlin en énergie de l’École de science informatique et de génie électrique, les modifications apportées par l’équipe améliorent grandement la performance du système, ce qui se traduit par une réduction de la résistance et de la surchauffe, une augmentation de la puissance et la prévention des pointes de courant au démarrage.

 

Source : Université d'Ottawa