Première Assemblée générale annuelle et Forum de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne

23 Juin 2016

Dans le cadre de la première Assemblée générale annuelle (AGA) de l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC), qui avait lieu au Delta Ottawa City Centre, une centaine de dirigeants, d’intervenants et de partenaires se sont rassemblés pour prendre connaissance des activités et collaborations de l’ACUFC mises en œuvre au cours de sa première année d’existence. Il est important de noter que l’ACUFC existe peut-être seulement depuis un an, mais est née de la fusion de deux organismes qui étaient bien connus et œuvraient depuis une quinzaine d’années dans le domaine de l’éducation postsecondaire en français, soit le Consortium national de formation en santé (CNFS) et l’Association des universités de la francophonie canadienne (AUFC).

Tous les participants de l’AGA étaient également conviés à un Forum sous le thème Une voix forte pour l’éducation postsecondaire en français. Grâce aux allocutions des conférenciers de renom, tels que John Ralston Saul, la sénatrice l'honorable Claudette Tardif et Mᵉ Alexis Couture, le forum a entre autres permis de partager une vision novatrice de l’éducation postsecondaire en français au Canada, de favoriser les échanges, la réflexion et l’engagement des membres et partenaires dans un environnement inclusif, dynamique et stimulant pour une éducation postsecondaire en français forte et de qualité.

L'ACUFC vise à accroître l'accès à l'éducation postsecondaire en français partout au pays et à contribuer à la vitalité et au rayonnement des communautés francophones en situation minoritaire et de la société canadienne dans son ensemble. En lien avec sa mission, l'ACUFC est déterminée à favoriser et renforcer le continuum de l’éducation en français jusqu’au postsecondaire, et ce, pour tous les étudiants soit : francophones de souche, issus des programmes d'immersion ou français langue seconde, nouveaux arrivants ou de l'international. L’ACUFC a ainsi consacré beaucoup d’efforts au cours de la dernière année pour faire avancer ce dossier en collaboration avec des organismes nationaux. De plus, l'ACUFC a pu signer un protocole de collaboration avec l’Association canadienne des professeurs d’immersion et Canadian Parents for French dans le cadre de l'AGA. Cette nouvelle entente confirme l'engagement des trois partenaires à améliorer la capacité du réseau d’enseignement postsecondaire et à faciliter le recrutement et l’intégration des élèves francophiles. 

De plus, 13 bourses de 1 000 $ chacune ont été remises au cours de l’événement, soit : 11 bourses à des étudiants inscrits à des programmes postsecondaires en santé soutenus par le CNFS et offerts par les établissements membres; ainsi que deux bourses, en collaboration avec la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), à des étudiants engagés sur le plan communautaire et qui se démarquent par leur rendement académique.

Les récipiendaires des bourses d'excellence CNFS 2016. De gauche à droite : Eric Friesen (Université de Saint-Boniface), Philippe Pépin (Campus Saint-Jean), Judith Desjardins (Université de Moncton), Julie Bastarache (La Cité), Rebecca McNeil (Collège communautaire du Nouveau-Brunswick), Nicole Turmel (Université d'Ottawa), Véronique Bernier (Collège Acadie Î.-P.-É.), Dean Ferguson (Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick) et Marie Pier Savoie (Université Laurentienne). Absents : Jessica Haché (Université Sainte-Anne) et Yunona Anders (Collège Boréal) - Photo : Alex Brault

Une journée de rassemblement réussie pour l'ACUFC : « Notre bilan est des plus positifs pour notre première année d’existence et fait état de nombreuses réussites et initiatives novatrices et diversifiées, qui ont permis à l’ACUFC et toutes ses parties prenantes, d’atteindre d’excellents résultats tout au long de l’année. Forte de sa première année, l’ACUFC est résolument tournée vers l’avenir et tous les espoirs sont permis », concluent les coprésidents de l'ACUFC, Lise Bourgeois, présidente du Collège La Cité, et Allister Surette, recteur et vice-chancelier de l'Université Sainte-Anne. Veuillez consulter le Rapport annuel 2015-2016 de l’ACUFC pour en savoir davantage.

L’ACUFC regroupe les établissements d'enseignement postsecondaire, francophones ou bilingues, situés à l’extérieur du Québec. L'ACUFC vise un accès accru à une éducation postsecondaire en français de qualité dans l'ensemble du pays et contribue ainsi au rayonnement et à la vitalité des communautés francophones et à la francophonie canadienne dans son ensemble. L’ACUFC favorise les collaborations, représente les intérêts communs de ses membres et assure leur visibilité, tant au Canada qu'à l'international. Les initiatives de l’ACUFC sont rendues possibles grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada.  Pour en savoir plus, visitez www.acufc.ca.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le Communiqué dans son intégralité en français ou en anglais