Allan Rock et Michaëlle Jean en mission en France pour renforcer les partenariats de l’Université d’Ottawa en recherche et en éducation

19 Novembre 2012

La chancelière de l’Université d’Ottawa, la très honorable Michaëlle Jean, et le recteur et vice-chancelier, Allan Rock, effectuent présentement un périple en France pour renforcer les partenariats de l’Université en recherche et éducation. Au cours de leur voyage, ils rencontreront des décideurs, des chercheurs et de grands acteurs de la francophonie et de l’éducation postsecondaire, en plus d’agir à titre de conférenciers invités.

L’Université d’Ottawa et l’Université de Moncton sont les deux seules universités hors Québec à être partenaires du Centre Jacques Cartier et à participer aux 25e Entretiens Jacques Cartier. Dans le cadre de cet événement, la très honorable Michaëlle Jean a reçu un doctorat honoris causa de l’École Normale Supérieure de Lyon. La chancelière était également conférencière d’honneur lors de l’ouverture officielle de l’événement où elle prononcera une allocution portant sur la Francophonie.

« L’Université d’Ottawa, fière partenaire du Centre Jacques Cartier et membre du Fonds Jacques Cartier depuis 2008, est profondément enracinée dans la francophonie et s’épanouit dans les deux langues officielles du Canada, le français et l’anglais. Il est formidable d’entendre, sur notre campus, des conversations animées en français et en anglais, de voir avec quel entrain les étudiants apprécient la possibilité d’apprendre et de se côtoyer dans l’une et l’autre langue. Une situation que j’estime exemplaire pour tout le Canada » a déclaré Michaëlle Jean.

Les Entretiens Jacques Cartier consistent en une série de colloques qui s’articulent cette année autour de quatre grands axes : économie, sociopolitique, science et culture. Cette 25e édition mettra en vedette des chercheurs de l’Université d’Ottawa, notamment la professeure Maureen McTeer, de la Faculté de droit, Section de common law, et le professeur François Rocher, directeur de l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa, qui seront responsables de colloques.

Solidifier nos relations internationales au sein de la francophonie

La population étudiante de l’Université d’Ottawa, issue de 150 pays, a plus que doublé durant la dernière décennie pour atteindre aujourd’hui 40 000 étudiants et étudiantes. Sur le plan de la mobilité étudiante, la France est le plus important partenaire francophone de l’Université. Plus de 70 ententes actives lient l’Université avec quelque 64 institutions d’études supérieures françaises, dont certaines comptent parmi les 200 meilleures au monde selon le Times Higher Education World University Rankings 2012-2013. Ces ententes contribueront, entre autres, au développement d’un espace de formation et de recherches conjointes dans plusieurs domaines dont les sciences, les sciences humaines et sociales, et l’éducation. L’Université collabore aussi à des échanges d’étudiants et à des stages de recherche, et elle examine constamment les possibilités de programmes d’échanges et de codiplomation.

Michaëlle Jean et Allan Rock profiteront de leur présence en France pour rencontrer des étudiants, des chercheurs, des professeurs, des diplômés ainsi que des membres de la communauté d’affaires de Paris et de Lyon. À titre d’exemple, le recteur Allan Rock présentera aux étudiants de l’Institut d’études politiques de Lyon une conférence sur le thème de la responsabilité de protéger. Il s’adressera également aux membres de la Chambre de commerce France-Canada et les entretiendra sur les universités canadiennes comme moteurs de croissance économique et d’innovation.

En plus de soutenir le rayonnement international de l’Université d’Ottawa, ce voyage contribuera à consolider son rôle de leader sur les plans de la recherche, du bilinguisme et de l’expérience étudiante, tous de grands objectifs du plan stratégique Destination 20/20.

Source : l'Université d'Ottawa