Le budget fédéral : un pas dans la bonne direction pour répondre aux besoins de la francophonie canadienne

28 Février 2018

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

 

Ottawa, le 28 février 2018 – L’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) reconnaît que le gouvernement fédéral effectue un pas dans la bonne direction en investissant dans le Plan d’action pour les langues officielles mais elle portera une attention particulière aux mesures concrètes  qui seront mises en place pour former des professionnels en français et appuyer la recherche et la mobilisation des connaissances. Au cours des prochaines semaines, des analyses détaillées du budget pourront démontrer s’il y a des éléments positifs pour les établissements de formation postsecondaires francophones et bilingues.

 

L’ACUFC et ses membres détiennent une expertise dont peut bénéficier le gouvernement Trudeau. Tel que l’avait démontré l’ACUFC dans son mémoire présenté au ministre des Finances en novembre 2017, il est primordial pour le gouvernement fédéral d’augmenter les investissements accordés aux établissements postsecondaires de la francophonie canadienne. Nos 21 établissements occupent une place unique et jouent un rôle de leadership essentiel dans la recherche et la formation des professionnels  au sein d’un environnement national, bilingue, qui façonne l’écosystème du Canada.  

 

« Le gouvernement a la responsabilité d’investir dans les projets soutenant la dualité linguistique au Canada, » a déclaré Lynn Brouillette, directrice générale de l’ACUFC. « Nous souhaitons travailler de concert avec le gouvernement fédéral dans les semaines et les mois à venir afin de collaborer à l’établissement des priorités stratégiques et l’utilisation des fonds publics pouvant aider les universités et les collèges francophones et bilingues du Canada à obtenir l’appui nécessaire à la réalisation de leurs mandats. Ce budget fédéral est un pas dans la bonne direction pour les francophones. Nous avons hâte de rencontrer les responsables du gouvernement afin d’explorer les sources de financement disponibles pour nos établissements membres ». 

 

En investissant dans l’éducation postsecondaire et en appuyant les collèges et universités de la francophonie canadienne, le gouvernement fédéral peut mettre en œuvre sa vision et atteindre ses objectifs en matière de langues officielles.

 

À propos de l’ACUFC

L’ACUFC regroupe 21 établissements d'enseignement postsecondaire, francophones ou bilingues, situés à l’extérieur du Québec. L'ACUFC vise un accès accru à une éducation postsecondaire en français de qualité dans l'ensemble du pays et contribue ainsi au rayonnement et à la vitalité des communautés francophones et à la francophonie canadienne dans son ensemble. L’ACUFC représente les intérêts communs de ses membres tant au Canada qu'à l'international. L’ACUFC coordonne le Consortium national de formation en santé (CNFS) et le Réseau national de formation en justice (RNFJ). Les initiatives de l’ACUFC sont rendues possibles grâce à l’appui financier du gouvernement du Canada. Pour en savoir plus sur l’ACUFC, visitez : www.acufc.ca .

 

-30-

Renseignements :

Carole Breton, Directrice des communications

Association des collèges et universités de la francophonie canadienne

Téléphone : (613) 244-7837, poste 105 │Sans frais : 1 866 551-2637

Cellulaire : (613) 222-6076

cbreton@acufc.ca

 

Télécharger la version PDF