L'expertise du CCNB valorisée à Madagascar et au Cameroun

12 Octobre 2016

L’expertise du CCNB dans le domaine de la Formation professionnelle et technique a une fois de plus fait ses preuves à Madagascar et au Cameroun où le CCNB a récemment participé à deux missions. Au cours de son séjour en Afrique, la directrice de l’International au CCNB, Sonia Michaud, a partagé son savoir-faire en matière d’évaluation et de certification des compétences.

Actif sur la scène internationale depuis plus de 25 ans, le CCNB est fréquemment sollicité pour son expertise dans des pays où ont lieu d’importantes réformes en éducation. L’intervention de Madame Michaud à Madagascar et au Cameroun a porté spécifiquement sur l’évaluation des apprentissages et la certification des compétences. Le tout a été effectué en collaboration avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). 

À Madagascar, l’intervention menée par le CCNB a permis de poursuivre l’accompagnement de l’Institut national de formation du personnel des établissements d’enseignement technique et de formation professionnelle dans ses activités de développement des référentiels et programmes selon l’Approche par compétences (APC).

« L’intervention a donc spécifiquement porté sur l’élaboration du référentiel d’évaluation, permettant ainsi de clôturer l’intervention de mise à niveau des capacités », a précisé Mme Sonia Michaud.

Dans un deuxième temps à Madagascar, le CCNB a mené une activité d’évaluation des compétences des intervenants du Ministère de l'Emploi, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle qui doivent mettre en œuvre une ingénierie de formation reposant sur l’APC. Cette étape additionnelle fait également partie du partenariat avec l’OIF.

Dans le cas du Cameroun, le CCNB appuie le Ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP) qui doit mettre en place une démarche d’évaluation conforme aux modalités de mise en œuvre de l’APC. Cette mission s’est faite en collaboration avec le CEGEP de Sherbrooke.

« Grâce à notre expertise, le CCNB s’est bien positionné dans ces deux pays, mais encore plus auprès de l’OIF. Ce partenariat contribue directement à la diversification de nos activités sur la scène internationale et à l’opérationnalisation de notre plan stratégique 2016-2021. La visibilité et la notoriété du CCNB sont soutenues, de même que la promotion et le recrutement tout en soutenant la diversification financière de l’institution», a indiqué la PDG du CCNB, Liane Roy. 

 

Source : CCNB