Des centaines d’étudiants disent « ivote-jevote » lors d’un grand rassemblement avec des chefs politiques

25 Mars 2014

Les étudiantes et étudiants de l’Université d’Ottawa sont loin de faire preuve d’apathie politique. Ils seront plusieurs centaines à se masser pour entendre les chefs des partis politiques fédéraux Thomas Mulcair (NPD), Justin Trudeau (Libéral) et Elizabeth May (Vert) ainsi quele député Michael Chong (Conservateur) leur parler de l’importance de la participation des jeunes au processus démocratique.

Ce panel de discussion est le premier événement organisé dans le cadre de l’initiative iVote-jeVote lancée par la Chaire de recherche Jean-Luc-Pepin de la Faculté des sciences sociales pour tenter de contrer la baisse du taux de participation électorale au Canada, surtout chez les jeunes de 18 à 24 ans.

« Cette tendance, alarmante, non seulement nuit à la qualité du discours et du débat démocratiques au Canada, mais érode le consensus public indispensable à la bonne gouvernance du pays », affirme Kevin Page titulaire de la Chaire et ancien directeur parlementaire du budget du Canada. « Il est de mon devoir d’amener les étudiants de l’Université, et les jeunes en général, à se soucier du processus politique fédéral. »

L’initiative iVote-jeVote cherche à rassembler des jeunes d’horizons variés – ceux et celles qui n’ont jamais voté, aussi bien que les jeunes qui votent régulièrement ou qui jouent un rôle actif en politique – afin de les encourager à échanger des idées avec les leaders politiques pour trouver des façons d’améliorer la participation au processus démocratique.

« L’objectif ultime de la Faculté des sciences sociales est de cultiver l’intérêt et l’engagement de nos étudiants, actuels et diplômés, ainsi qu’un profond sens civique », explique Marcel Mérette, doyen de la Faculté. « Les travaux que Kevin Page réalise grâce à la Chaire de recherche Jean-Luc-Pepin illustrent le formidable rayonnement de notre faculté en tant que laboratoire d’idées. L’événement rendra le monde de la politique plus accessible à une génération qui pourrait y participer davantage », conclut le doyen.

Déterminé à maintenir le dialogue entre les jeunes en âge de voter et les leaders politiques, Kevin Page encourage les autres collèges et universités du pays à se joindre à l’initiative iVote-jeVote et à tenir, à leur tour,un rassemblement du genre sur leur campus.

Pour obtenir plus de renseignements sur l’événement (date, heure, lieu, etc.), consultez l’avis aux médias.

Pour en savoir plus davantage ou pour vous inscrire, visitez le http://www.ivote-jevote.ca/fr/home.

Regardez l’événement en direct sur la chaîne d’affaires publiques CPAC et suivez-nous sur Twitter (@ivotejevote) en participant à la conversation à l’aide des mots-clics #jevote et #ivote.

Source : l'Université d'Ottawa