Entente stratégique de mandat de l’Université d’Ottawa : l’innovation dans l’enseignement et l’apprentissage à l’avant-plan

16 Octobre 2012

L’Université d’Ottawa a déposé hier sa soumission au ministre de la Formation et Collèges et Universités de l’Ontario en vue de l’élaboration d’une entente stratégique de mandat.

Le document comporte trois dimensions stratégiques à valeur ajoutée qui différencient l’Université d’Ottawa et qui caractériseront sa croissance dans les années à venir.

«L’Université d’Ottawa est en constante évolution et la soumission que nous présentons au ministre reflète parfaitement la vision exprimée par l’Université pour continuer à bâtir son avenir. Non seulement les trois objectifs que nous proposons traduisent les champs d’intérêt spécifiques qu’a définis le ministre, mais ils s’harmonisent également très bien avec le plan stratégique de l’Université intitulé Destination 2020, en plus de refléter des priorités que nous nous sommes fixées et dans lesquelles nous investissons déjà », a souligné Allan Rock, président et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa.

Premier objectif : Innovation dans l’enseignement et l’apprentissage

La qualité de l’expérience étudiante constitue la priorité majeure de Destination 2020. Dans le premier des trois objectifs présentés dans sa soumission, l’Université propose donc de centrer ses efforts sur les meilleurs moyens d’enseigner et d’apprendre, que ce soit par une éducation pratique, par la mobilité étudiante, par l’apprentissage fondé sur la technologie ou encore par l’immersion en français.

Deuxième objectif : Assurer l’avenir de l’Ontario par la formation de personnes hautement qualifiées et le transfert de nouvelles connaissances

L’Université d’Ottawa contribue déjà largement à favoriser l’innovation et l’investissement dans la région de la capitale nationale, et plus généralement en Ontario. Elle se distingue particulièrement dans les secteurs de la santé, des sciences et du génie et de la politique publique. Pour soutenir ces efforts et former le personnel hautement qualifié dont l’Ontario a besoin pour développer son économie, l’Université augmentera le nombre d’étudiants inscrits aux cycles supérieurs de 14 % à 18 % d’ici 2020, en accordant une attention particulière aux domaines où l’Université détient des avantages comparatifs.

Troisième objectif : Le bilinguisme et la francophonie

Depuis sa fondation en 1848, l’Université d’Ottawa se distingue de tous les autres établissements d’enseignement supérieur en Ontario (et ailleurs au Canada) par son attachement particulier au bilinguisme et à la francophonie. C’est son statut bilingue qui permet à l’Université d’Ottawa d’apporter une contribution spécifique, déterminante et hautement productive à l’Ontario dans les domaines de la santé, du droit et de l’éducation. L’Université continuera à multiplier les efforts pour créer un environnement où les francophones de l’Ontario peuvent étudier en français tout en jouant un rôle actif dans l’enseignement postsecondaire dans des pays de la Francophonie partout dans le monde.

L’Université d’Ottawa se réjouit de pouvoir concrétiser la vision que le ministre et ses représentants ont articulée pour que le secteur de l’enseignement postsecondaire de l’Ontario devienne hautement productif, novateur et soutenable sur le plan financier. Nous partageons cette vision et nous croyons sincèrement que nous pourrons contribuer efficacement à la concrétiser en respectant les orientations et les engagements énoncés dans notre proposition d’entente stratégique de mandat.

Source : l'Université d'Ottawa