L’expertise du CCNB valorisée à Madagascar

5 Novembre 2015

L’expertise en formation professionnelle et technique (FPT) du CCNB est mise en vedette à Madagascar. Grâce à une entente de collaboration initiée entre le Gouvernement du Nouveau-Brunswick, plus précisément le Bureau du Conseil exécutif, division des Affaires intergouvernementales, et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le CCNB est sollicité pour soutenir la FPT dans ce pays de l’océan Indien.

Une première mission de cadrage et de planification a été menée en septembre 2015. Cette mission a permis de dresser le plan de travail des interventions prévues en 2015-2016. Le CCNB sera responsable d’accompagner l’Institut national de  formation du personnel des établissements d’enseignement technique et de formation professionnelle (INFOR) dans ses activités de développement de référentiels selon l’Approche par compétences (APC). L’accompagnement comprend le renforcement des capacités des acteurs locaux et leur autonomisation afin de pérenniser leurs acquis.

Sonia Michaud, directrice des activités internationales au CCNB, est celle qui gère l’initiative. « Je suis fière que le CCNB ait été mandaté pour mener cette intervention d’importance au sein de la Francophonie internationale. De voir ainsi l’expertise du CCNB, en matière de formation, reconnue et mise à contribution est une reconnaissance de la crédibilité qu’on lui accorde. »

Le début des activités d’accompagnement de l’INFOR est prévu en novembre par l’entremise d’un atelier auquel sont conviés 25 participants malgaches. L’année 2016 s’avèrera donc riche en activités dans ce pays pour le CCNB.

La PDG du CCNB, Liane Roy, souligne l’importance de cette initiative. « C’est un bon coup stratégique du CCNB. La visibilité de notre implication sera grande, car nous ferons une fois de plus briller notre expertise et la notoriété du CCNB. Elle permettra aussi de valoriser la promotion, favoriser le recrutement d’étudiants internationaux, de même qu’offrir des occasions uniques de mobilité professionnelle aux employés du CCNB. »

 

Source : CCNB