L’historien de Glendon Mark Jurdjevic est nommé membre du prestigieux Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada

8 Octobre 2015

Mark Jurdjevic, professeur et directeur du Département d’Histoire au campus Glendon de l’Université York, a été nommé membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada. Il fait partie des 48 membres de la cohorte de 2015 nommés au Collège. Le Collège est le tout premier organisme canadien de reconnaissance multidisciplinaire destiné à la nouvelle génération d’intellectuels canadiens.

« Cette nomination au nouveau Collège de la SRC est une reconnaissance de l’étendue et de la qualité de l’érudition du professeur Jurdjevic. Nous sommes fiers de ses réalisations et de sa contribution constante à l’enrichissement du mandat de Glendon centré sur les arts libéraux », a déclaré Christina Clark-Kazak, vice-principale à la recherche et aux études supérieures.

Un historien social des idées, Jurdjevic étudie l’histoire politique et intellectuelle de l’Europe du début des temps modernes. Ses livres et ses articles ont démontré comment les idées abstraites sont devenues de puissants agents de changement social et politique dans la Renaissance italienne. Il s’intéresse particulièrement à la ville-État de Florence au quinzième et au seizième siècle, alors qu’elle était considérée comme l’un des centres les plus avancés en Europe sur le plan de la connaissance intellectuelle et qu’elle faisait partie des quelques communes autonomes à subsister en Italie.

Le premier livre de Jurdjevic, Guardians of Republicanism: The Valori Family in the Florentine Renaissance, est l’aboutissement de deux années de recherches dans des archives à Florence, financées par le CRSH et le Programme Fulbright.  Ces recherches furent menées pendant le stage postdoctoral de Jurdjevic, alors boursier Mellon au Whitney Humanities Center de l’Université Yale.  Jurdjevic a débuté son deuxième livre, A Great and Wretched City: Promise and Failure in Machiavelli’s Florentine Political Thought, lorsqu’il détenait une bourse Melvin J. Kahn au  Center for Renaissance Studies de l’Université Harvard à Florence. Le livre a pris sa forme finale en 2012-2013 alors que Jurdjevic avait une bourse Felix Gilbert/National Endowment for the Humanities à l’Institute for Advanced Study de Princeton.  Le livre a stimulé la réflexion sur la relation entre la connaissance et le pouvoir dans la vie et les écrits de Niccolò Machiavelli.

Jurdjevic écrit actuellement Desperation’s Remedies: Machiavelli’s Correspondence and the Transformation of the Humanities, une étude sur la capacité des sciences humaines à mettre de l’ordre dans un monde chaotique sur le point de s’effondrer. Cette étude est basée sur l’analyse de la correspondance entre Machiavelli et des philosophes politiques, des historiens, des poètes et des dramaturges.

Jurdjevic sera reçu comme membre de la SRC lors d’une cérémonie, le 27 novembre à Victoria (C.-B).

 Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site Web de la Société royale du Canada.

Le professeur Jurdjevic présente sa recherche dans une vidéo pour Innovation@Glendon.

 

Source : Collège universitaire Glendon, Université York