Jocelyn Nadeau à la présidence du REFAD

28 Janvier 2014

Jocelyn Nadeau, directeur de l’Éducation permanente et des Services technologiques de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), s’est vu confié en début d’année la présidence par intérim du Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada (REFAD), poste laissé vacant à la suite du départ de l’ancienne présidente, Caroll-Ann Keating.

Monsieur Nadeau siège au conseil d’administration du Réseau depuis 2006 (quatre mandats) et occupait le poste de vice-président depuis juin 2012. Il agira à titre de président par intérim jusqu’à l’assemblée générale annuelle du REFAD, le 29 mai prochain, dans le cadre du colloque « Diversité des modèles de cours à distance : pratiques et défis » (site Web : http://www.refad.ca/colloque_2014.html).

Le nouveau président par intérim a joué un rôle prépondérant dans l’organisation du dernier colloque du REFAD qui s’est tenu en mai 2013 dans les installations d’Édupôle Edmundston.

Depuis 1988, le REFAD réunit les personnes et les organisations intéressées à promouvoir et développer l'éducation en français par le biais de l'éducation à distance. Le REFAD fournit information, perfectionnement, visibilité et lieux de contacts à ses membres répartis sur l'ensemble du territoire canadien. Peuvent être membres les écoles, collèges, cégeps, universités, associations, ministères, entreprises et chaines de télévision qui œuvrent ou s'intéressent à la formation à distance.

- 30 -

Renseignements : Jocelyn Nadeau, directeur de l’Éducation permanente et des Services technologiques de l’UMCE (506 737-5277)

Source : l'Université de Moncton