La Chorale Saint-Jean crée le prix Albert-La-France

1 Août 2012

À l’occasion de son 75e anniversaire, la Chorale  Saint-Jean de l’Université de l’Alberta a instauré le prix  Albert-La-France.  Lors du concert du 14 juillet, Sœur Thérèse Potvin,  s.a.s.v.  a été la toute pre­mière réci­pi­en­daire de ce prix pour  avoir  contri­bué à faire rayonner le chant choral en Alberta.

La Chorale Saint-Jean a nommé son prix en l’honneur d’Albert  La France, puisqu’il a enseigné la musique au Campus Saint-Jean durant  plus de 30 ans.  C’est lui qui a redonné l’essor à la Chorale Saint-Jean  et au chant choral francophone en Alberta.

Quant à Sœur Thérèse Potvin, elle a consacré une grande partie de sa  vie à enseigner la musique aux francophones et franco­philes de  l’Alberta et à développer des stratégies d’enseignement.  Elle s’est  particulièrement impliquée dans le chant choral, une discipline qui la  fascine.

Via Musica

Sa série de manuels pédagogiques Via Musica a servi à former une génération de jeunes dans les méthodes actives  musi­ca­les, une fondation qu’elle décrit essentielle au rayonnement de  la culture francophone.

Sœur Thérèse Potvin a également aidé plusieurs étudiants à obtenir  des bourses d’études afin qu’ils apprennent la métho­de Kodaly, en  Hongrie, pour ensuite revenir partager leurs nouvelles connaissances en  Alberta.

75e anniversaire de la Chorale Saint-Jean      

À  sa toute première prestation dans l’Ouest canadien, la Grand-messe de  Gilles Vigneault a été présentée en premi­ère moi­tié du concert des 75  ans de la Chorale Saint-Jean, le 14 juillet.

Choralies ont eu lieu du 8 au 15 juillet.  Durant cette semaine de  festivité, plus de deux-cent choristes de l’Afrique, de l’Eu­rope et de  l’Amérique du Nord sont venus participer aux ateliers de formation  musicale et se sont manifestés dans plu­si­eurs concerts.

Source : le Campus Saint-Jean, Université de l'Alberta