Le CNFS remet 20 000 $ de bourses aux étudiantes et étudiants de l’Université Laurentienne

23 Janvier 2014

Le Consortium national de formation en santé (CNFS), volet Université Laurentienne, octroie chaque année de 20 000 $ à 30 000 $ de bourses aux étudiantes et étudiants inscrits dans l’un des programmes en santé et bien-être offerts, en français, à l’Université Laurentienne. Pour 2013-2014, les étudiantes et étudiants éligibles sont inscrits en Sciences infirmières, Sages-femmes, Orthophonie, Service social, Santé publique et Kinésiologie. Outre l’appui du CNFS quant au fonctionnement de ces programmes, 93 % des demandes de bourses reçues cette année ont été acceptées pour un montant total de 20 000 $.

Bourses d’entrée

Stéphanie Frenette en Orthophonie; Karine Gosselin, Jenna Ouellette et Mélanie Belanger en Sciences infirmières

Cette bourse vise à encourager les personnes francophones et francophiles graduées des écoles secondaires et des écoles d’immersion de l’Ontario ainsi que les personnes ayant des antécédents scolaires requis à leur droit d’entrée, à entreprendre des études en français dans le domaine de la santé.

Bourses de premier cycle 

Marie-Josée Charrier, Angel Mathieu, Alexandra Albert en Orthophonie;  Claudie Finlay en Sages-Femmes;  Christiane Kensa, Christian Kowa, Meng Liu, Danielle Bourgeois Lapiccirella, Chantèle Mayer, Lydia Jabil, Michelle Leblanc et Nadia Omni en Sciences infirmières.

Cette bourse s’adresse uniquement aux étudiantes et étudiants francophones ou francophiles inscrits en 2e, 3e, ou 4e année à l’un des programmes de baccalauréat en santé à l’Université Laurentienne, indiqués sur le formulaire. Le programme peut être offert sur campus ou à distance, à temps plein ou à temps partiel.

Bourses « Offre active » (études supérieures) 

Stéphanie Léveillé, Maxine Bélanger, Sarah Nicholls, en Orthophonie;  France Rainville et Mélissa Therrien à la maîtrise en Orthophonie; Caroline Piquette et Michèle Lajeunesse à la maîtrise en Kinésiologie;  Mélanie Simon en Service social et Sophie Ouellet à la maîtrise en Service social ainsi que Christiane Kensa, Céline Giroux et Nadia Omri lesquelles prévoient continuer leurs études à la maîtrise en Sciences infirmières, en septembre prochain.

La bourse « Offre active » veut inciter les étudiantes et étudiantes en santé, à comprendre et à intégrer dans la pratique de leur profession les notions de l‘offre active. Entre autres, les façons de signifier au premier contact avec une personne cliente dans un milieu de santé qu’ils ou elles parlent français et offrent des soins et des services en français afin de contribuer à son mieux-être en communiquant avec elle dans sa langue.

Le CNFS offre également, selon les fonds disponibles, des bourses de stages en milieu minoritaire. Les renseignements sur l’appui offert aux étudiantes et étudiants francophones se trouvent sur le site www.cnfslaurentienne.ca

Renseignements : Érik Labrosse, directeur du CNFS et des initiatives en santé et bien-être, 705-675-1151, poste 4111

Cette initiative a été rendue possible grâce à une contribution financière provenant de Santé Canada

Source : l'Université Laurentienne