Le CRSH accorde une subvention de 200 000 $ à un partenariat dirigé par le professeur Viktor Freiman

16 Mai 2014

Viktor Freiman, professeur au Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie à la Faculté des sciences de l’éducation, s’est vu attribuer une subvention de 199 990 $ sur trois ans par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) dans le cadre du dernier concours des subventions de développement de partenariat.

Intitulé «Réseau CompéTICA : partenariat stratégique pour comprendre l’écosystème, l’adaptabilité et le transfert des compétences numériques», ce projet vise la consolidation d’un partenariat de recherche entre les organismes éducatifs, le marché du travail, la communauté et la famille par la mise sur pied du Réseau de compétences en technologies de l’information et des communications en Atlantique (CompéTICA). Ce réseau répondra au besoin urgent d'identifier et de mesurer l'acquisition et le transfert des compétences numériques aux points de transition entre la famille et l'école, entre le primaire et le secondaire, entre l'école et les institutions postsecondaires, et, finalement, entre les organismes éducatifs et le marché du travail.

Les objectifs poursuivis par ce partenariat sont de (1) définir le continuum de compétences numériques en tenant compte de contextes variés de cycle de vie; (2) recenser les pratiques exemplaires de différents milieux éducatifs et de vie dans une perspective de continuum de compétences numériques et (3) élaborer et mettre en pratique des approches innovatrices de développement de compétences numériques transférables et adaptables et des outils d'évaluation de leur atteinte.

Le professeur Freiman sera épaulé par une équipe de cinq cochercheures et cochercheurs, dont Jeanne Godin, professeure à l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales, ainsi que la professeure Manon LeBlanc et le professeur Michel T. Léger, tous deux du Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie. Parmi les collaborateurs et partenaires du réseau, il y a Danny Cormier du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, le Groupe des technologies de l’apprentissage de l’Université de Moncton, l’Association pour l’avancement pédagogique des technologies de l’information et des communications en Atlantique (APTICA), le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, le Gouvernement du Nouveau-Brunswick, la Corporation au bénéfice du développement communautaire de Restigouche, la Fédération d’alphabétisation du N.-B. et Agora Mobile Inc. Le projet bénéficie également du soutien financier de la Fondation de l’innovation du N.-B.

Les résultats découlant de ce partenariat novateur serviront à assurer une meilleure formation de tous les citoyennes et citoyens afin d'améliorer leur employabilité et d'élargir l'accès aux produits numériques et aux services en ligne.

Renseignements : Viktor Freiman, 858-4437.

Source : l'Université de Moncton