Le ministre d'État Holder souligne un appui à huit chercheurs et étudiants en sciences et en génie de l'Université de Moncton

29 Juillet 2014

Le ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder, a souligné aujourd'hui l'attribution d'un financement à des scientifiques, ingénieurs et étudiants de l'Université de Moncton par l'entremise du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Près de 790 000 $ sont alloués à huit chercheurs et stagiaires de l'Université de Moncton, dont le professeur Pandurang Ashrit, qui obtient 205 000 $ pour étudier et mettre au point des pellicules fines pour fenêtres reflétant la lumière infrarouge, permettant ainsi aux occupants d'un édifice de rester au frais à l'été tout en profitant de l'ensoleillement. Avec son équipe, il explore aussi l'application de pellicules fines aux parois extérieures des satelittes, de manière à protéger les composants électroniques internes contre la surchauffe.

Lorsqu'ils sont exposés au Soleil, les satellites peuvent atteindre une température de 150 degrés Celsius. Ils ont donc besoin de systèmes de refroidissement complexes et lourds, qui utilisent beaucoup d'espace précieux. La pellicule fine mise au point par le professeur Ashrit pourrait refléter la chaleur du Soleil tout en rendant les satellites plus légers et en libérant un espace important pour d'autres usages.

Les faits en bref

* Le 26 juin 2014, le ministre d'État Holder a annoncé l'octroi d'un investissement fédéral important pour appuyer des scientifiques, ingénieurs, stagiaires postdoctoraux et étudiants des universités du Canada, dont les travaux stimulent l'innovation et, par le fait même, la prospérité économique de l'ensemble du pays. De ces fonds, 4,2 millions de dollars seront versés à des chercheurs universitaires au Nouveau-Brunswick.

* Les bourses et subventions soulignées aujourd'hui à l'Université de Moncton sont le résultat des concours suivants du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie pour 2014 : les subventions à la découverte, les suppléments d'accélération à la découverte, les bourses d'études supérieures du Canada Alexander-Graham-Bell, les bourses d'études supérieures et les bourses postdoctorales.

* Le Programme de subventions à la découverte du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie fait partie intégrante des efforts déployés par le gouvernement pour former, attirer et retenir les chercheurs les plus brillants au monde dans les universités canadiennes. Le Programme appuie les travaux de recherche axés sur la découverte dans de nombreux domaines des sciences et du génie. Globalement, ces subventions contribuent à constituer une base de recherche diversifiée dans l'ensemble du pays.

Citations

« En appuyant plus de 3 500 chercheurs et étudiants au pays, notre gouvernement consolide la place de choix que le Canada occupe à l'échelle mondiale dans le domaine de la recherche axée sur la découverte. Cet appui favorise le recrutement, la formation et le maintien en poste des chercheurs les plus brilliants du monde. Les travaux de recherche scientifique qui en résultent contribuent à créer des emplois, à augmenter la prospérité de notre pays et à améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens. » - Le ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder

« Le Programme de subventions à la découverte du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada est l'une des plus importantes sources de financement de la recherche fondamentale au pays. L'investissement consenti par notre gouvernement à l'Université de Moncton contribuera à former la prochaine génération de chercheurs et à constituer la main-d'oeuvre hautement qualifiées qui assurera la prospérité économique de Moncton et du Nouveau-Brunswick. » - Le député de Moncton Riverview Dieppe et secrétaire parlementaire du ministre de la Justice, Robert Goguen

« L'appui que nous offrons aux chercheurs et aux étudiants au moyen des subventions à la découverte et des bourses est garant de la prospérité future du Canada et du maintien de la qualité de vie que nous connaissons au pays. Le financement très concurrentiel de la recherche axée sur la découverte hausse d'un cran l'excellence en sciences et en génie au Canada, et permet aux chercheurs de mobiliser leur potentiel créatif. En plus de créer un milieu de recherche dynamique, les subventions et les bourses du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie attirent et cultivent de nouveaux talents qui ont les compétences voulues pour faire croître l'économie axée sur le savoir au Canada. » - La chef des opérations du CRSNG, Janet Walden

« Depuis plusieurs années, notre université améliore et intensifie sa productivité en matière de recherche. Le succès de nos chercheurs dans le cadre du Programme de subventions à la découverte du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada souligne l'excellence de leurs travaux de recherches et vient étayer les buts de notre plan stratégique. » - Le recteur et vice-chancelier de l'Université de Moncton, Raymond Théberge

 

Source : Gouvernement du Canada