Le Projet Kenya est relancé au Campus Saint-Jean!

30 Juillet 2014

Le Projet Kenya du Campus Saint-Jean, encadré par Me to We, reprendra son momentum cette année. Les étudiants en Éducation du Campus Saint-Jean auront de nouveau l'occasion de vivre une expérience internationale axée sur l'éducation, le leadership et l'action humanitaire. Ce projet, qui en est à sa 7e année, s'adresse aux étudiants de la 2e, 3e et 4e année en Éducation.

Une cohorte d'étudiants se rendra au Kenya en mai 2015 et en mai 2016. Ce projet de stage pratique d'enseignement, coordonné par Lucille Mandin, offre aux futurs enseignants une expérience pédagogique et culturelle qui forcément les amène à poursuivre la construction de leur identité professionnelle et personnelle.

Pendant leur séjour au Kenya, les participants enseigneront dans une école rurale pendant la matinée. Les aprés-midis seront consacrés à la construction d'école pour les enfants dans la communauté qui les accueille ainsi qu'à des expériences culturelles.

« À mes yeux, c'est un projet qui enrichit leur programme universitaire à la formation des enseignants. C'est une expérience transformative qui leur permet d'aller à la rencontre de l'autre et de soi-même, comme individu et comme futurs enseignants », a soutenu Lucille Mandin.

Les étudiants du CSJ ont très bien répondu à l'invitation de participer à ce projet qui a déjà fait sa marque au Campus Saint-Jean. Le projet a été relancé pour une septième et huitième édition. « En 2014, nous avons dû plier les ailes temporairement, mais nous revenons encore plus forts en 2015 », avance-t-elle. Juillet_Kenya_2014

Déjà, près d'une trentaine d'étudiants ont participé à une session d'information au printemps. « Je prévois rencontrer tous les étudiants, un à un, en septembre pour échanger davantage avec eux », indique Mme Mandin qui s'attend qu'entre 17 et 20 étudiants seront du voyage au mois de mai prochain.

D'ici là, les participants qui choisiront de poursuivre leur premier élan s'engageront chacun à recueillir 5000 $ pour payer les coûts du voyage. « Pour la première fois, nous travaillerons avec Crowfunding de UofA, appuyé par USEED, un organisme qui aide justement des projets comme le nôtre », mentionne Mme Mandin.

« Tout le monde devra mettre l'épaule à la roue et bâtir cet esprit de solidarité dans le but de créer une communauté solide et engagée avant de partir pour le Kenya. Ces étudiants sont de fait, les ambassadeurs du CSJ, de l'Université de l'Alberta et finalement du Canada », explique Lucille Mandin. « Nous ferons aussi des collectes de fonds ponctuelles au CSJ et dans les communautés respectives des participants. »

Mme Mandin a déjà hâte au mois de septembre. « Plus que jamais, le projet sera visible au Campus Saint-Jean et dans la communauté franco-albertaine. Nous ciblerons plusieurs projets et initiatives », conclut-elle.

 

Source : Campus Saint-Jean