Les chercheurs et les étudiants de la Faculté des sciences sociales unis sous un même toit

19 Octobre 2012

Pour la première fois de son histoire, la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa, ses 10 000 étudiants, 260 professeurs et 100 membres du personnel administratif sont rassemblés sous un même toit au cœur du campus, renouvelant ainsi les possibilités d’échanges et de collaboration au profit de la recherche, de l’enseignement et de l’apprentissage.

L’inauguration du nouveau pavillon des Sciences sociales s’est tenue aujourd’hui en présence de représentants des gouvernements fédéral et provincial, des concepteurs du bâtiment et de nombreux membres de la communauté universitaire.

« L’Université d’Ottawa est en constante évolution, et ce superbe édifice moderne en constitue la plus récente preuve», a déclaré Allan Rock, recteur et vice-chancelier de l’Université. « Les étudiants et les chercheurs de la faculté la plus populeuse vont bénéficier de la synergie créée par leur regroupement en un seul lieu. En fait, c’est beaucoup plus qu’un nouvel édifice pour les sciences sociales, c’est un véritable laboratoire. »

L’édifice de 15 étages, d’une superficie de 25 299 mètres carrés, est relié par plusieurs passerelles au pavillon Vanier, permettant ainsi de regrouper les neuf unités scolaires de la Faculté (départements, écoles et institut) ainsi que les six centres de recherche. La construction du pavillon des Sciences sociales et la rénovation du pavillon Vanier ont nécessité des investissements de 120 millions de dollars.

Un lieu de rassemblement et de collaboration pour étudiants et chercheurs

Entièrement consacré aux étudiants, le deuxième étage du pavillon met à leur disposition de nombreux espaces pour l’étude et les rencontres, contribuant ainsi à enrichir l’expérience étudiante, l’un des quatre grands objectifs du plan stratégique Destination 20/20.

Tous les étages du pavillon comportent également des salles de rencontre pour favoriser les regroupements des chercheurs et des étudiants qui travaillent ensemble sur un même projet.

« Des chercheurs de diverses disciplines examineront ensemble divers aspects d’une même question. Permettant des échanges riches et diversifiés, cette synergie et ce choc d’idées mèneront au développement de solutions originales pour répondre à des problèmes de société toujours plus complexes, tant sur le plan local, national et international », a souligné Marcel Mérette, doyen de la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Ottawa.

De nouveaux laboratoires de recherche pour une nouvelle génération d’initiatives et de projets

L’ajout d’espaces et d’équipements de pointe dans les laboratoires stimulera la recherche et les interactions entre les différentes disciplines des sciences sociales. À titre d’exemple, le nouveau Laboratoire INSPIRE de l’École de psychologie permettra aux chercheurs d’explorer des questions qui touchent à la fois les sciences humaines et les neurosciences. Ce laboratoire est actuellement l’un des deux seuls au monde, avec celui à l’Université Harvard, à offrir un système intégré captant en temps réel les réactions tant cognitives que biologiques d’un individu à qui on présente des stimuli.

Un modèle de responsabilité environnementale

Le pavillon des Sciences sociales, en plus de présenter une architecture remarquable, répond à des exigences environnementales rigoureuses reflétant bien les valeurs de la Faculté et la vision de l’Université en ce qui a trait au développement durable. L’administration vise l’obtention de la certification LEED, niveau Or, pour le pavillon qui se rapproche du concept de bâtiment à consommation énergétique nette nulle (pour ce qui est des gaz à effet de serre et du chauffage) grâce à des initiatives telles que :

  • le plus haut mur végétal en Amérique du Nord qui occupe six étages et procure assez d’humidité pour tout l’immeuble en plus de purifier l’air;
  • certains toits recouverts de petits jardins qui assurent une isolation thermique et une meilleure gestion des eaux pluviales;
  • la chaleur résiduelle du centre de données qui servira à chauffer le bâtiment ainsi que d’autres édifices liés au réseau de chauffage communautaire.

À propos de la Faculté des sciences sociales

La Faculté des sciences sociales offre, en français et en anglais, des programmes de baccalauréat, de maîtrise et de doctorat répartis dans neuf départements, écoles et instituts. Avec ses quelque 10 000 étudiantes et étudiants, ses 260 professeurs réguliers, ses 100 membres du personnel administratif, son vaste choix de programmes et ses centres de recherche, la Faculté des sciences sociales occupe une place privilégiée au cœur de l’Université d’Ottawa. Dans nos nombreux programmes de maîtrise et de doctorat, les étudiants sont encadrés par des chercheurs chevronnés pour mener des travaux de pointe.

Source : l'Université d'Ottawa