L'Université de Regina rép

1 Janvier 1970

University of Regina responds to task force report on future of the Institut français

L’Université de Regina a donné son accord de principe aux 35 recommandations incluses dans le rapport du groupe de travail sur l’avenir de l’Institut français. Présidé par Judith Woodsworth de l’Université Concordia, le groupe de travail était composé de membres représentant la communauté fransaskoise et l’Université de Regina. Le groupe de travail a remis son rapport à l’Université en mars. Celle-ci va maintenant créer un groupe de travail afin d’identifier la meilleure façon de mettre en place ces recommandations.

« Nous allons continuer à collaborer avec la communauté fransaskoise de façon à fournir une programmation en français,» a déclaré Vianne Timmons, rectrice et vice-chancelière de l’Université de Regina. « J’ai hâte de voir s’ouvrir ce nouveau chapitre dans notre relation.»

Timmons, qui a nommé le groupe de travail en août 2012 et lui a donné pour mandat d’examiner l’Institut français et de faire rapport, a noté que la recherche d’un nouveau directeur pour l’Institut français est en cours et que ce poste sera comblé d’ici le 1er juillet, 2014.

Timmons a profité de l’occasion pour remercier à nouveau les membres du groupe de travail dont Judith Woodsworth, Luigi Benedicenti, Dave Button, Wilfrid Denis, Thomas Hadjistavropoulos, André Moquin, Joanne Perrault et Sheila Petty de leurs services.

L’Institut français offre des programmes, services et activités en français, appuie des projets de recherche reliés aux francophones en milieu minoritaire et prend part à des initiatives université-communauté qui contribuent au développement de la communauté fransaskoise.