L'Université de Sudbury célébre ses leaders

21 Mars 2014

L'Université de Sudbury a tenu sa deuxième cérémonie annuelle de remise de Prix de leadership, le 20 mars 2014.  Lors de la cérémonie, deux doctorats honorifiques en lettre sacrées ont été conférés à deux professionnels exceptionnels en guise de reconnaissance pour leurs contributions significatives à la vie étudiante et au milieu académique.  Edna Manitowabi, aînée autochtone bien connue et fort respectée, a reçu un doctorat honorifique pour son dévouement à l'éducation des Premières nations et pour ses contributions importantes aux programmes d'études autochtones à l'Université de Sudbury et à l'Université Trent.  M. Jean-Pierre Pichette, chercheur de renommée internationale, a reçu un doctorat honorifique entre autre pour sa contribution significative à l'avancement du domaine du folklore et de l'ethnologie ainsi que pour son implication dans le développement du programme de folklore et d'ethnologie de l'Université de Sudbury.

De plus, des prix importants ont été remis à des étudiants qui ont démontré de grandes qualités de leadership.

Prix d’engagement communautaire – décerné à Christina Larocque et à Félicia Marceau

Prix Cœur de l’UdeS - décerné à Sophia Bagaoui-Fradette

Prix de croissance personnelle  - décerné à Arsène Keza

Prix de citoyenneté modèle – décerné à Janik Guy

Prix « Red » Pianosi – décerné à Kian Madjedi

L'Épée de Loyola, le prix le plus prestigieux de l'Université de Sudbury - décernée à Joshua Linklater-Wong

Des certificats de leadership ont aussi été décernés à Julie Dufresne, Precious Gambrah, Karen Jackson, Alyssa Jutras-Stewart, Stéphane Levac, Phillippe Morel, Victoria Wotten.

Le dernier prix à être remis fut le Prix de Caritas à Wayne Thibodeau.  Le prix Caritas est remis à l’employé(e) de l’Université ayant incarné avec le plus de conviction les valeurs fondamentales de celles-ci dans son travail et ses rapports humains.

L'Université de Sudbury félicite ces gens qui, de par leur exemple, contribue de façon importante à notre société.

Source : l'Université de Sudbury