L'Université Sainte-Anne rend hommage à Louis E. Deveau

27 Octobre 2014

Le samedi 18 octobre 2014, à l'Université Sainte-Anne, se tenait la soirée hommage Louis E. Deveau.

Né en 1931 à Rivière-aux-Saumons (N.-É.), Louis E. Deveau obtient un baccalauréat en arts de l'Université Sainte-Anne en 1953, puis un baccalauréat en ingénierie à la Technical University of Nova Scotia (aujourd'hui Université Dalhousie, N.-É.) en 1957. De 1961 à 1967, il travaille pour Pêches et Océans Canada, où il s'occupe du développement des industries de la crevette et du crabe des neiges dans les provinces maritimes. En 1967, M. Deveau commence sa carrière dans l'industrie des algues lorsqu'il est recruté par Marine Colloids (Maine, États-Unis) : il va y occuper plusieurs postes, au Canada et à l'international, avant de fonder sa propre compagnie, Les Algues Acadiennes Limitée.

Dans ses premières années, Les Algues Acadiennes est une entreprise qui fournit à un client unique un produit à faible valeur ajoutée. Mais la demande décline et Louis Deveau réalise la vulnérabilité de son entreprise. Sous son impulsion, les Algues Acadiennes Limitée devient alors une compagnie d'export de biotechnologie qui récolte, cultive et transforme les algues marines pour divers marchés: agriculture, alimentation animale, humaine et fonctionnelle, produits de beauté, industrie de la bière.

Aujourd'hui, Les Algues Acadiennes Limitée est la plus grande entreprise indépendante d'algues marines de ce type dans le monde. Elle gère cinq usines de fabrication et un centre de recherche et développement dans les provinces de l'Atlantique et en Irlande. Elle compte plus de 300 employés dans huit pays (dont 25 scientifiques parmi lesquels 10 détiennent un doctorat) et fournit un emploi saisonnier à plus de 700 pêcheurs récolteurs dans les communautés côtières des provinces maritimes et en Irlande. Plus de 95 % de ses produits innovateurs à base d'algues sont exportés dans plus de 80 pays.

20141018-IMG_2049

Axée sur l'innovation, l'entreprise est reconnue mondialement comme étant un chef de file techniquement supérieur dans ses divers créneaux d'activité. Ses investissements en recherche et développement représentent 5 à 10% de son chiffre d'affaires. L'entreprise est aussi unanimement saluée pour sa gestion exemplaire et durable des ressources naturelles, respectueuse de l'environnement.

Outre ses activités professionnelles, M. Deveau a toujours été dévoué à son alma mater, dont il a d'ailleurs été le chancelier de 2006 à 2012. Comme le souligne Aldéa Landry, actuelle chancelière, « Si on est un ami de Louis, on ne peut pas faire autrement que d'être un ami de l'Université Sainte-Anne parce il a ça d'imprimé dans le cœur et dans la tête! ». Devant le premier ministre McNeil et un parterre d'invités, Mme Landry a également loué la détermination, l'esprit d'entreprise, la gentillesse, les qualités de visionnaire et la sensibilité environnementale de Louis Deveau, qui en font selon elle une personnalité « unique ». Puis, en compagnie d'Allister Surette, recteur de l'Université Sainte-Anne, et de Noel Després, Mme Landry a invité M. Deveau à s'avancer pour le dévoilement de la photo montrant le bâtiment qui portera désormais son nom : le Centre de l'Entrepreneuriat Louis E. Deveau.

« Je n'aurais jamais imaginé avoir un jour mon nom sur un édifice à l'Université Sainte-Anne. C'est une leçon d'humilité pour moi que Sainte-Anne soit prête à faire cela pour moi. C'est un honneur pour moi, ma femme, mes enfants, mes petits-enfants et également les employés de mon entreprise », a déclaré Monsieur Deveau. Puis il a annoncé qu'il faisait un don majeur à l'Université Sainte-Anne, en remettant le premier montant à Allister Surette, recteur de l'Université Sainte-Anne. « Ancien de l'Université, entrepreneur visionnaire, fier de ses racines acadiennes et de sa région natale de Clare, Louis E. Deveau contribue depuis de nombreuses années au développement et au rayonnement de son alma mater et de sa province », a déclaré M. Surette. « Donner son nom à notre Centre de l'entrepreneuriat est une manière de lui exprimer notre profonde reconnaissance », a-t-il ajouté.

Ce don marque le lancement officiel de la campagne de financement 2013-2018 de l'Université Sainte-Anne. Co-présidée par Louis E. Deveau et Noel Després (ancien, Directeur général et Chef des opérations de Comeau's Sea Foods Limitée), la campagne a cinq objectifs :

  1. Recrutement étudiant

    • Augmenter le fonds de bourses
    • Rénover les résidences / résidences vertes
    • Construire un nouveau campus à Halifax

  2. Réussite étudiante

    • Rénover le gymnase
    • Rénover la salle de conditionnement physique
    • Acheter un nouvel autobus
    • Établir un Centre d'appui aux études
    • Moderniser le Château

  3. Ancrage dans le milieu

    • Bâtir des installations de recherche et d'innovation en sciences
    • Développer les activités du Centre de recherche marine

  4. Notoriété de l'Institution

    • Ériger des panneaux routiers sur la route 101
    • Célébrer le 125e anniversaire de l'Institution
    • Installer une enseigne électronique à l'entrée du campus principal
    • Construire une deuxième fournaise à biomasse
    • Améliorer le rendement énergétique de la piscine

  5. Culture de l'excellence en recherche et en développement

    • Établir une chaire de recherche en innovation et en entrepreneuriat
    • Mettre en place le projet « phare » avec observatoire
    • Fonder le Centre de recherche et d'études pluridisciplinaires acadiennes

Sur les 7 M de dollars visés par la campagne, 2.5 M ont déjà été amassés, comme le rappelle le recteur. « La contribution de Louis E. Deveau est inestimable. Il s'agit d'un don majeur qui va permettre à notre institution de continuer d'aller de l'avant », a conclu M. Surette.

 

zSource : Université Sainte-Anne