Peter Dorrington devient le nouveau vice-recteur à l'enseignement et à la recherche de l'Université de Saint-Boniface

25 Mars 2015

À compter du 1er juin 2015, Peter Dorrington remplira les fonctions de vice-recteur à l’enseignement et à la recherche à l’Université de Saint-Boniface (USB).

Au terme d’un processus débuté à l’automne 2014, le choix du nouveau vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’USB s’est arrêté sur Peter Dorrington. Comme membre de la direction de l’Institut français de l’Université de Regina et professeur à ce même établissement, celui-ci assumait depuis une quinzaine d’années un rôle important dans le développement de l’éducation postsecondaire francophone dans l’Ouest canadien. Rappelons que le poste de vice-recteur à l’enseignement et à la recherche était devenu vacant à l’Université à la suite de la nomination de Gabor Csepregi à titre de recteur.

Antoine Hacault, vice-président du Bureau des gouverneurs de l’USB, a siégé au comité de sélection du futur vice-recteur. Selon lui, plusieurs pans de son parcours et de sa personnalité ont valu au candidat Dorrington d’être choisi. « J’ai été marqué par son dynamisme, sa vision et sa passion, exprime M. Hacault. L’épanouissement de notre université et de la minorité francophone du Manitoba lui tient visiblement à cœur. »

L’université et la communauté

M. Dorrington privilégie une vision université-communauté dans le développement global de l’éducation. Selon lui, cette approche assure la force, la pertinence et l’originalité d’un établissement postsecondaire francophone en milieu minoritaire et assoit un tel établissement sur sa raison d’être la plus fondamentale.

C’est avec un réel enthousiasme que Peter Dorrington a accepté son mandat de vice‑recteur : « L’Université de Saint-Boniface est un phare pour l’Ouest canadien francophone depuis bientôt 200 ans. J’ai hâte de collaborer avec mes collègues, les étudiants, la communauté franco-manitobaine et nos autres partenaires pour bâtir sur cette belle et importante tradition postsecondaire francophone, afin que l’Université de Saint-Boniface poursuive sa mission, dans son milieu, au moment d’entamer son troisième siècle d’existence. »

Un poste-clé à l’Université

Pour sa part, le recteur Gabor Csepregi, qui a occupé les fonctions de vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de 2010 à 2014, souligne l’importance du rôle qu’aura à jouer Peter Dorrington au sein de l’établissement. « La qualité de l’enseignement est une véritable priorité pour l’établissement et la recherche est une force vive qui se déploie et s’intensifie dans tous les domaines », soutient M. Csepregi. Mentionnons que les années Csepregi ont été marquées par de nombreuses avancées dans le domaine de la recherche, entre autres par l’obtention d’une chaire de recherche du Canada de niveau 1 sur les migrations, transferts et communautés francophones.

« Peter Dorrington, un francophone passionné et un leader universitaire expérimenté, saura motiver et inspirer notre personnel enseignant et administratif dans la réalisation des objectifs de notre plan stratégique, conclut le recteur. Il contribuera sans aucun doute à accroître le rayonnement et la portée de nos activités d’enseignement et de recherche. »

Source : Université de Saint-Boniface