Professeur James Pambrun, récipiendaire 2014 du Prix d’excellence en enseignement de la capitale pour l’Université Saint-Paul

13 Mai 2014

Les Prix d’excellence en enseignement de la capitale 2014 ont été dévoilés lors d’un gala tenu au Collège Algonquin. Les Prix d’excellence en enseignement de la capitale permettent de souligner le travail exceptionnel des éducateurs et éducatrices et l’importance de l’enseignement public dans notre collectivité. Un groupe de juges représentant divers groupes communautaires a examiné les candidatures d’éducateurs et d’éducatrices afin de choisir 65 finalistes pour l’année 2014. Parmi les finalistes, le professeur James Pambrun est le récipiendaire 2014 pour l’Université Saint-Paul (USP).

Les candidats admissibles à ces prix sont les éducateurs et éducatrices employés par les quatre conseils scolaires publics, les deux collèges et les quatre universités de la région de la capitale, dont l’Université Saint-Paul (USP).

James Pambrun est professeur de théologie systématique et ancien doyen de la Faculté de théologie de l’Université Saint-Paul. Il détient un Ph.D. en théologie de l’Université de St. Michael's College à l'Université de Toronto. Dans son enseignement et ses recherches, M. Pambrun s’intéresse au fondement et aux questions méthodologiques de la théologie, notamment la création, le dialogue entre théologie et science moderne, et l’herméneutique. Ses études s’inscrivent au croisement de la théologie et de la philosophie dans une perspective de mise en valeur de stratégies favorisant les échanges entre diverses disciplines, le dialogue entre les différentes écoles de pensée au sein des traditions théologiques et les rencontres entre les cultures et les religions. Il a fait partie de l’équipe nationale du dialogue à la  Conférence des évêques catholiques du Canada et à l’Église unie du Canada.

L’USP tient à féliciter le professeur James Pambrun et est très fière d’avoir pu compter sur son engagement et son dévouement au sein du corps professoral au cours des 35 dernières années.

Source : l'Université Saint-Paul