Projets liés à la photonique et aux ressources renouvelables : l’Université d’Ottawa reçoit un appui de 8,7 M$

15 Janvier 2013

Tandis que la saison froide s’installe et que 40 000 étudiants reprennent le collier pour la session d’hiver, les choses s’échauffent à l’Université d’Ottawa : deux projets de recherche de premier plan ont obtenu 8 703 736 $ en financement de la part de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI).

« L’appui de la FCI envers la recherche de pointe est extrêmement importante. Cet investissement permet ainsi à deux chercheurs réputés de poursuivre leurs recherches innovatrices de calibre mondial tout en donnant à l’Université d’Ottawa un avantage concurrentiel nécessaire à son succès à l’échelle internationale », déclare Mona Nemer, vice-rectrice à la recherche.

« La recherche et l’innovation sont de puissants moteurs de croissance dans nos collectivités, a déclaré Gilles G. Patry, président-directeur général de la Fondation canadienne pour l’innovation. Grâce au financement annoncé aujourd’hui, des chercheurs et des étudiants talentueux pourront trouver les solutions, créer les produits et générer les idées dont le Canada a besoin pour prospérer. »

Les Fonds de l’avant-garde et des initiatives nouvelles de la FCI visent à accroître la capacité de recherche du Canada et à consolider le développement de recherches et de technologies très concurrentielles dans certains domaines prioritaires.

Le financement est accordé aux projets suivants :

Robert Boyd – Faculté des sciences, Département de physique, et titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada en optique non linéaire quantique 

Centre de recherche en photonique avancée : de la découverte à l’innovation

Reconnue comme chef de file mondial dans le domaine de la photonique, l’Université d’Ottawa accueille un groupe remarquable de chercheurs qui se penchent sur la physique de la lumière. La photonique joue un rôle important, non seulement dans diverses applications quotidiennes comme l’utilisation de la lumière pour diffuser l’information, mais aussi dans les diagnostics médicaux et la détection de processus subatomiques. Ce financement permettra à l’Université d’acquérir l’équipement technologique de pointe essentiel au nouveau Complexe de recherche avancée en construction.

R. Tom Baker – Faculté des sciences, Département de chimie, et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les applications de la catalyse dans le domaine de l’énergie

Synthèse chimique durable à partir de matières premières renouvelables

Le déclin de l’accès facile aux ressources en combustibles fossiles marque un tournant : les raffineries de pétrole doivent céder le pas aux bioraffineries, ces systèmes intégrés pouvant exploiter la biomasse renouvelable comme les déchets agricoles et ligneux. Le financement obtenu permettra au groupe du professeur Baker d’explorer la conversion de la biomasse renouvelable en combustible afin d’améliorer à la fois la qualité de notre environnement et la compétitivité du Canada en matière de technologies énergétiques propres.

L’Université d’Ottawa soutient activement la recherche de pointe et favorise le développement des connaissances basé sur une approche interdisciplinaire. Son engagement envers l’excellence attire les chercheurs les plus prometteurs du Canada et du monde entier. De plus, l'Université d'Ottawa contribue grandement au développement économique de la région de la capitale nationale.

RENSEIGNEMENTS

Karine Proulx

Agente des relations médias, Université d'Ottawa

Bureau : 613-562-5800 poste 3149

Cell. : 613-219-3058

karine.proulx@uOttawa.ca

Source : l'Université d'Ottawa