Résultats nationaux d’At Home/Chez Soi

22 Avril 2014

Après avoir suivi plus de 2000 participantes et participants pendant deux ans, l’approche Logement d’abord, évaluée par le projet At Home/Chez Soi, est efficace pour rapidement mettre fin à l’itinérance dans la population aux prises avec la maladie mentale.

Le Centre de recherche et de développement en éducation (CRDE) de l’Université de Moncton, en partenariat avec le Centre de recherche sur les services éducatifs et communautaires de l’Université d’Ottawa (CRSEC), participe depuis 2009 au projet de démonstration pancanadien At Home/Chez Soi. Ce projet d’envergure (la plus importante étude du genre au monde), qui est subventionné par la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), vise à fournir un support pratique et significatif aux Canadiens vivants dans l’itinérance et ayant des problèmes de santé mentale.

Le 8 avril dernier, à Ottawa, avait lieu le lancement du rapport final des résultats nationaux d’At Home/Chez Soi. Les messages principaux qui se dégagent de ce rapport sont, entre autre, que l’approche Logement d’abord peut être mise en œuvre de façon efficace dans des villes canadiennes de diverses tailles et de composition ethnoraciale et culturelle, qu’elle met un terme à l’itinérance rapidement et qu’elle représente un investissement judicieux.

Un rapport final pour le site de démonstration de Moncton sera disponible suite à son lancement à Fredericton, à la fin avril, à l’adresse suivante : http://www.mentalhealthcommission.ca/Francais/initiatives-and-projects/home?terminitial=38

Source : l'Université de Moncton