ScribJab, un outil pour inciter les enfants à écrire développé à l'Université Simon Fraser

15 Janvier 2014

Boulevard du Pacifique (14/01/2014) Radio-Canada - ScribJab un outil pour inciter les enfants à écrire - Entrevue avec Diane Dagenais

Le 13 janvier 2014

Simon Fraser University

Public Affairs/Media Relations (PAMR)

778.782.3210    www.sfu.ca/pamr

A l'approche de la Journée nationale de la littératie familiale, le succès de deux chercheures en éducation à l'Université Simon Fraser à stimuler l’apprentissage plurilingue des enfants arrive à point et est remarquable.

Créé par Kelleen Toohey et Diane Dagenais, ScribJab est un site web et une application iPad destinés aux apprenants de langues qui sert à publier des livres numériques en plusieurs langues, incluant le français, l'anglais, l'arabe, le penjabi, le japonais, le chinois, le tagalog, l'allemand, le coréen et le vietnamien.  Jusqu’à maintenant, 30 livres ont été publiés.

Construit par l’équipe technique de Creative Services à SFU, ScribJab permet aux usagers de créer et partager des histoires numériques dans n'importe quelle langue.  On peut y accéder via un site web à partir de tout ordinateur (www.scribjab.com), ou de l'application iPad gratuite conçue par Toohey et Dagenais, disponible au APP store.

Pour célébrer le succès de Scribjab, le tandem Toohey-Dagenais organise une fête de lancement le mardi 14 janvier de 16 h 30 à 18 h 30 à la salle 126 du Centre Halpern au campus de Burnaby de SFU.  Les média et le public sont invités.

En 2010, des enfants de 4e et 5e année d'une école de Surrey ont écrit les premiers livres sur ScribJab," raconte Toohey, enseignante et chercheure en enseignement de l’anglais, plurilinguisme et littératie.  "Leur enseignant leur a fait écrire des livres ou des histoires sur l'enfance de leurs grand-parents pouvant ensuite être lues par les grands-parents à des enfants plus jeunes.  Les jeunes auteurs ont basé leurs histoires sur des conversations avec leurs propres grand-parents."

"Les jeunes auteurs étaient tous très fiers de leurs livres numériques", note Dagenais, ancienne enseignante du primaire et experte des programmes d'immersion.

ScribJab sert à promouvoir le plurilinguime en reconnaissant le fait qu’à l’heure actuelle beaucoup d'élèves, et leurs familles, sont plurilingues et que le plurilinguisme est une ressource qui devrait être valorisée et cultivée.

Ce programme d’apprentissage plurilingue aide aussi les élèves autochtones et les jeunes locuteurs de langues minoritaires à renouer avec leurs langues ancestrales perdues. La recherche indique qu'une telle reconnection rehausse le rendement scolaire et l’estime de soi chez ces élèves.

Sous la supervision des enseignants ou des parents, ScribJab invite les enfants à entrer dans le permier environnement web source ouverte où ils peuvent illustrer et raconter leurs histoires et les partager avec d’autres élèves à l'échelle mondiale.

Les usagers doivent créer leur histoire initiale dans une des langues officielles du Canada, le français ou l'anglais, après quoi ils sont encouragés à la traduire dans une autre langue avec l'aide de leurs parents, leurs enseignants et une myriade de ressources en ligne.

Le Patrimoine canadien a été le principal organisme subventionnaire de ScribJab avec Decoda Literacy Solutions et la Faculté d'éducation de l'Université Simon Fraser.  Chaque histoire -en anglais ou en français- est traduisible dans d’autres langues.

"Nous croyons que les enfants apprennent des langues secondes plus rapidement et aisément s'ils ont des bases solides dans leur première langue," dit Toohey.  "Nous croyons aussi que la valorisation de langues autres que l'anglais ou le français est importante pour le développement des enfants qui grandissent dans des foyers plurilingues, peu importe s’ils connaissent leur langue d'origine ou non."

Communiqué >>

Source : l'Université Simon Fraser