Sébastien Plante, professeur de l'Université de Moncton, a présenté ses travaux au Heriot-Watt University à Édimbourg (Écosse)

27 Août 2014

15058Sébastien Plante, professeur de biologie de l'Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), a présenté ses plus récents travaux qui s'intitulaient « Can marine fishery by-products reduce stress response in cultured Atlantic salmon (Salmo salar)? », dans le symposium « Stress in fish », tenu du 3 au 7 août au Heriot-Watt University à Édimbourg, en Écosse, dans le cadre du 11th International Congress on the Biology of Fish (ICBF).

Selon le professeur Plante, ce congrès fut une excellente occasion de discuter de ses travaux de recherche avec les sommités mondiales en physiologie et, surtout, d'établir de nouvelles et d'excellentes collaborations internationales.

Le congrès ICBF est la section physiologie de la prestigieuse organisation professionnelle de l'American Fisheries Society. Il est devenu, avec les années, une conférence de haut niveau regroupant les experts mondiaux travaillant sur la physiologie des poissons, couvrant des sujets aussi variés que la physiologie du stress, la toxicologie, ou la régulation ionique, pour n'en nommer que quelques-uns. En tout, plus de 450 congressistes provenant de 44 pays étaient représentés. Plus de 350 présentations orales, réparties en 27 symposiums, ainsi que 190 affiches scientifiques, y ont été présentées.

Pour de plus amples renseignements sur la conférence ICBF2014, visitez http://icbf2014.sls.hw.ac.uk/.

 

Source : Université de Moncton