Semaine de la lecture au Campus Saint-Jean : un partenariat gagnant!

22 Octobre 2014

Le Campus Saint-Jean et la Bibliothèque Saint-Jean ont pris une part active à l’édition 2014 de la Semaine de la lecture alors que près de 160 élèves de 4e, 5e et 6e année de l’école Sainte-Jeanne-d’Arc ont envahi la BSJ, dans la matinée des 8 et 9 octobre derniers. Cette activité a été organisée par Mireille Smith de la BSJ, en collaboration avec la professeure Martine Pellerin.

Cette dernière a vu ses étudiants de 3e et 4e année en éducation mettre l’épaule à la roue. Répartis en groupe de trois, ces étudiants étaient responsables de l’animation de l’activité. « C’est une façon concrète de relier la théorie à la pratique. Pendant deux semaines, les étudiants ont préparé cette activité de littératie pour rendre cela stimulant. Une activité de lecture, ce n’est pas seulement lire à un groupe, c’est de rendre cela le plus intéressant possible », mentionne-t-elle.

Par exemple, au début de l’activité, les élèves devaient anticiper l’histoire et partager comment ils voyaient le dénouement. « Pendant la lecture, il y avait aussi de l’interaction afin d’amener les élèves à s’interroger sur leurs prédictions. Ensuite, à la fin, il y avait des réactions à l’histoire et certains groupes ont fait des activités », présente Martine Pellerin.

Octobre_semainelecture_jikclt

Pour la professeure, cela a été une belle activité pour voir ses étudiants à l’œuvre. «  La pratique est toujours quelque chose d’important et nous espérons pouvoir représenter cette activité au prochain semestre », avance-t-elle.

Mme Pellerin estime que les écoles participantes en sortent aussi gagnantes. «  C’est une bonne façon de découvrir le Campus et la Bibliothèque Saint-Jean pour promouvoir ce que nous offrons. Les élèves et même les enseignants ont pris connaissance qu’ils pouvaient venir emprunter des ressources. C’est positif. C’était une première expérience et cela a été très enrichissant. Cette activité a permis aux élèves de l’école Sainte-Jeanne-d’Arc et aux étudiants en éducation de vivre une expérience authentique », conclut-elle.

 

Source : Campus Saint-Jean