Signature d’une entente d’affiliation entre le Réseau de santé Vitalité et l’Université de Moncton

4 Juillet 2013

Le mercredi 3 juillet, le Réseau de santé Vitalité et l’Université de Moncton ont procédé à la signature d’une entente d’affiliation.

Par le biais de cette entente, le Réseau et l’Université, tout en demeurant deux institutions autonomes, définissent de façon formelle les modalités de collaboration et de concertation qui les unissent en matière d’enseignement et de recherche dans le domaine de la santé. L’entente leur permettra de participer réciproquement à la réalisation de la mission respective de chacun. Elle constitue un outil privilégié afin de mieux répondre aux besoins de formation des personnes professionnelles de la santé en langue française par l’établissement d’ententes connexes pour les divers programmes de formation concernés offerts par l’Université de Moncton.

Le Réseau et l’Université conviennent également de recevoir les étudiants et étudiantes du Réseau et acceptent que les personnes professionnelles des deux institutions puissent y réaliser des activités d’enseignement et de recherche.

Rino Volpé, président directeur général du Réseau de santé Vitalité, a souligné que l’entente s’appuie sur la vocation régionale et provinciale des établissements et programmes du Réseau, de par les services de base et spécialisés offerts dans le domaine de santé et ce, tant au niveau institutionnel que communautaire.

« De par ses programmes d’enseignement et de recherche qui sont déjà en place et ceux en développement, le Réseau de santé Vitalité possède déjà une vocation universitaire dont les assises sont surtout concentrées au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton ainsi que dans ses établissements hospitaliers régionaux d’Edmundston, de Campbellton, de Bathurst et au Centre hospitalier Restigouche, a-t-il mentionné. Le partenariat entre nos deux institutions était donc nécessaire afin de voir à l’organisation de stages pratiques en milieu clinique et au développement d’une capacité de recherche dans le secteur de la santé ».

Le recteur Raymond Théberge estime lui aussi que cette nouvelle entente de cinq ans est un outil privilégié et que sa signature est un volet de plus qui s’ajoute à la stratégie de développement en enseignement et recherche dans le domaine de la santé, l’un de ses axes prioritaires de l’Université de Moncton depuis plusieurs années maintenant. »

La signature de l’entente a eu lieu au campus de Moncton en présence de plusieurs invités.

Source : l'Université de Moncton