Trois diplômés de l’U de M sont reconnus par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada

3 Juin 2014

La Fondation pour l'avancement du théâtre francophone au Canada a décerné récemment neuf Prix d’excellence accompagnés de bourses à des artistes et travailleurs culturels de la relève du milieu théâtral de la francophonie canadienne.

Trois diplômés en art dramatique de l’Université de Moncton figurent parmi les lauréats.

Créé en 2010, le Prix national d’excellence RBC pour un artiste émergent est remis pour la première fois en Acadie. C’est le jeune acteur et metteur en scène Ludger Beaulieu, diplômé en 2012 du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton, qui se distingue cette année au plan national.

La bourse de 8 000 $ liée au Prix national d’excellence RBC permettra à M. Beaulieu, cofondateur du Théâtre la Cigogne, de Moncton, d’assurer la production et la mise en scène du projet Icare, un texte de Matthieu Girard.

En plus de s’illustrer au plan national, il est aussi lauréat du Prix spécial Suzanne-Cyr. Nommé en l’honneur de la Fondatrice de la Congrégation Notre-Dame du Sacré-Coeur, de Dieppe, ce prix d’une valeur de 5 000 $ permettra à Ludger Beaulieu d’effectuer un stage au théâtre l’Escaouette pendant l’année 2014-2015.

Par ailleurs, le Prix Viola-Léger de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada, d’une valeur de 5 000 $, a été décerné à la comédienne et dramaturge Joannie Thomas. Finissante de la promotion 2013 du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton, Joannie Thomas se démarque par sa polyvalence et son grand talent de comédienne. Alors qu’elle n’avait pas encore terminé sa formation, elle a notamment participé à la production Plus-vite-la-charrue, de David Mamet, dans une mise en scène d’Andrei Zaharia (théâtre l’Escaouette, 2012).

Puis, la comédienne Isabelle Bartkowiak est devenue la quatrième récipiendaire du Prix Banque Nationale, d’une valeur de 5 000 $, permettant à un ou à une jeune artiste de l’Acadie de se consacrer à un projet de formation. Elle est finissante de la promotion de 2013 du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton. Comédienne et créatrice, elle s’illustre aussi dans le domaine de l’humour. Elle est d’ailleurs l’une des cofondatrices du Théâtre la Cigogne.

On peut découvrir toutes les informations nécessaires, tant sur les récipiendaires de cette année, sur ceux des années antérieures, sur les retombées de l’obtention d’un prix sur leur carrière, de même que sur les donateurs de la Fondation à l’adresse www.fondationtheatrefrancophone.ca.

Créée en 1998, la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada a pour mission d’appuyer le développement du milieu théâtral francophone en situation minoritaire et d’encourager son excellence. Elle y parvient en soutenant annuellement des projets de création et de formation initiés par des artistes professionnels émergents, avec pour objectif l'essor de leur carrière et leur enracinement au sein d'un milieu qui leur appartient.

Source : l'Université de Moncton