L'UNB, l'UdeM, le NBCC et le CCNB concluent un protocole d'entente visant les études en génie civil

30 Mai 2016

L’Université du Nouveau-Brunswick, l’Université de Moncton, le New Brunswick Community College et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick sont heureux d’annoncer la conclusion d’un protocole d’entente portant sur les études en ingénierie. Cet accord vise à améliorer le transfert de crédits entre les quatre établissements.

La collaboration va multiplier les parcours pour les études en génie civil. Elle créera de nouvelles expériences pédagogiques pour les étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire, tout en évitant la répétition des apprentissages pertinents.

Il s’agit du premier accord du genre à être conclu au Nouveau-Brunswick.

Cet effort est soutenu par le Conseil sur les accords de transfert du Nouveau-Brunswick (CATNB), auquel souscrivent les quatre établissements. L’organisme, a été fondé en 2010 à titre de conseil participatif du ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail. Son mandat vise à améliorer le transfert des crédits et à faire mieux connaître l’évaluation et la reconnaissance des acquis (ERA) par la collaboration entre les établissements participants.

Citations

« De tels accords améliorent l’accès aux études postsecondaires dans la province, tout en répondant aux besoins du marché du travail »,  a déclaré M. André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche à l’Université de Moncton.

« Une de nos priorités consiste à offrir une programmation flexible et augmenter l’accessibilité à la formation postsecondaire, c’est pourquoi le CCNB est enchanté de la concrétisation de cette entente. Elle est une excellente nouvelle pour nos étudiantes et étudiants qui souhaitent poursuivre des études vers un baccalauréat en ingénierie civil », commente la vice-présidente à la Formation et Réussite étudiante du CCNB, Brigitte Arsenault.

« Cet accord ouvre la porte à permettre à un plus grand nombre d’accéder à l’éducation postsecondaire au Nouveau-Brunswick. Nous apprécions la création de partenariats solides avec nos homologues dans la province et grâce à l’accord, nous pourrons élargir les occasions d’étudier et de travailler ici », a déclaré Mme Jane Fritz, vice-rectrice par intérim à l’enseignement à l’Université du Nouveau-Brunswick.

« Nous savons que celles et ceux qui choisissent le NBCC ont des antécédents et des aspirations qui diffèrent. Cet accord crée pour nous, ainsi que pour nos partenaires - l’UNB, l’UdeM et le CCNB -, de nouvelles voies vers nos programmes ou en partance de ceux-ci et favorisera la réussite des étudiantes et étudiants  », a ajouté Mme Mary Butler, vice-présidente du développement académique au NBCC.

 

Source : CCNB