Université de Hearst - Mon semestre en France, blogue d'Emmanuel Nadeau

17 Février 2015

emmanuel-nadeauJe viens de vivre une semaine assez mouvementée. Un voyage de plus d'une journée, une arrivée dans une ville que je ne connais pas, une nuit dans une auberge de jeunesse, plusieurs rencontres avec l'administration et finalement mon arrivée en résidence. Ça a été un peu épuisant, mais je crois que l’effort en vaut bien la peine. En effet, je suis finalement installé en France dans le cadre du programme de mobilité étudiante de mon université et je me sens prêt à affronter un semestre qui va me transformer.

Ici les gens sont accueillants. Que ce soit pendant mon voyage, à l’auberge, en ville ou à l’université, toutes les personnes à qui j’ai demandé de l’aide ont pris le temps qu’il fallait pour m’aider. Ce qui m’a surpris, c’est que même si l’université de Bretagne-Sud est assez grande, les dames qui travaillent aux affaires internationales et pour les résidences s’attendaient à me voir arriver le 16 et étaient prêtes à m’aider avant même que je rentre dans leur bureau. Je ne m’attendais certainement pas à un service aussi personnalisé. Sur un autre point, j’ai croisé le président de l’association des étudiants en histoire. Le lendemain, sur la page Facebook de son association, il y avait une invitation à tous les étudiants de m’aider à m’intégrer. Wow.

Quant à la résidence, je suis bien satisfait. J’ai ma propre salle de bain et même ma propre petite cuisine. De plus, je suis à moins de deux minutes de ma faculté.

Je crois que mon séjour en France commence très bien.

Source : Université de Hearst