Université de Saint-Boniface - Dans leurs propres mots, deux jours de partage au colloque international et pluridisciplinaire

27 Août 2015

Les 27 et 28 août, dans les locaux de l’Université de Saint-Boniface (USB), se tient un colloque international multilingue et pluridisciplinaire sur les correspondances et écrits du for privé organisé par la Chaire de recherche du Canada sur les migrations, les transferts et les communautés francophones (CRC‑MTCF).

Dans leurs propres mots : La mobilité dans les écrits personnels et les sources orales, XIVe-XXIe siècles est un grand événement scientifique qui accueille des intervenants de l’Amérique du Sud et du Nord, et de l’Europe. « Nous sommes des collègues qui avons travaillé sur des thématiques semblables, mais chacun va partager ses recherches plus précises », explique Yves Labrèche, coordonnateur de la CRC-MTCF. Si chacun apporte sa connaissance sur un domaine bien précis, l’analyse de la mobilité y sera abordée plus en profondeur, à l’aide de témoignages et de documents privés. « Aujourd’hui nous sommes beaucoup plus sédentaires qu’autrefois, mais une nouvelle mobilité, avec l’immigration notamment, est en train de s’installer. »

Nombreux sont les chercheurs du monde entier qui se sont intéressés à présenter au colloque, bien que le nombre de présentations s’est fixé à 30. « Les sujets sont d’une très grande diversité, précise Yves Labrèche. Ils sont tous totalement différents mais sont très pointus. Nous les avons regroupés selon certaines thématiques. »

Le colloque ne s’arrêtera toutefois pas le 28 août puisqu’une publication est prévue qui laissera une trace de ces rencontres afin de commencer à préparer le futur. « La publication constituera une pierre blanche dans l'étude de la mobilité, conclut Yves Frenette, titulaire de la CRC-MTCF. Pour l’USB, il est une étape de plus sur la route qui mène à l'excellence, particulièrement dans le domaine des études francophones. »

Pour en apprendre plus sur le colloque, consulter son programme disponible dans le site Web de la CRC‑MTCF.

 

Source : Université de Saint-Boniface